Libre comme un Chamois

Rencontre éphémère à 1316 mètres d’altitude.

Ces petits bovidés vivent dans les  forêts et pâturages de montagnes. Bernard G. a croisé celui-ci sur le mont de Rothenbachkopf, dans les Vosges. Surpris d’être dérangé de bon matin, ce chamois possède une vue qui lui permet de distinguer un mouvement à près d’un demi-kilomètre dans le noir. Son ouïe qui est habituée aux bruits liés aux activités humaines, fait par contre très attention à tout bruit insolite Il peut donc repérer s’il y a danger ou non; dans ce cas il utilise un sens autre très développé : l’odorat. Ce sens lui permet de confirmer, par vent favorable, la présence d’intrus à plus de 500 mètres.

Il est donc certain que Bernard G. a eu beaucoup de difficultés à fixer, avec cette photographie, pour la postérité cet instant fatidique où l’animal estime reprendre sa liberté de chamois.

– source Wikipédia –

chamois-2144     

Translate 3833 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *