Le plaisir de l’extrême

Mais que ressent-on ?

La foire aux manèges d’hiver de Calais qui s’est installée pour la première fois sur la place de l’Hôtel de Ville. Bernard G. n’étant pas un adepte des plaisirs de l’extrême, a préféré marquer de son empreinte quelques clichés. Il faut tout de même avouer qu’il faut avoir le coeur bien accroché pour se laisser suspendre dans une pieuvre articulée suspendue elle-même au bout d’un bras. Alors ! Que ressent-on comme sensation dans un tel cas et est-ce réellement du plaisir ?

#bernardg

manege-3433     

Translate 82791 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *