Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse

Une fois n'est pas coutume, Bernard G. avait envie de parler d'un fait de société... En effet, tout à chacun a le loisir de pouvoir ouvrir un robinet d'eau afin, tout simplement, d'en remplir un simple verre d'eau pour se désaltérer. Néanmoins, il est reconnu que dans certaines régions, notamment celle du Calaisis, que cette eau qu'on extrait au départ de nappes phréatiques, puis "filtrée" afin de la rendre potable, arrive au bout de votre robinet quelque peu malsaine.

En effet, si l'eau traitée à la sortie de la "source" parait des plus correctes à la distribution, celle-ci passe par de nombreux tuyaux avant d'arriver chez vous. Et bien malheureusement, tous ces tuyaux ne sont pas toujours, voire rarement, neufs. Donc de surcroit, petit à petit cette bonne eau se recontamine des  résiduels, toxiques parfois.

Bref, tout le monde a pris l'haibitude de boire de l'eau dite en bouteille. Souvent composée d'eau de source, issue des mêmes nappes phréactiques, puis filtrée avant d'être mise en bouteille plastique. Et là malheureusement, on ne peut éviter une surproduction de ces matériaux plastiques, en grande partie recyclable.

Nous voyons donc de plus en plus des sociétés qui tiennent visiblement à effectuer un recyclage de ces bouteilles. Des appareils spéficiques commencent à "fleurir" le parking de nos hyper-marchés. Nous sommes donc invités, contre modique dédommagement, à recycler ces déchets: idée et objectif très sympathique de prime abord.

Néanmoins quand ces appareils qui manquent de maintenance, et après moultes réclamations orales ou écrites, restent désespément en panne, cela devient des plus ennuyeux. Car tous les habitués de ce système finissent par se "promener" avec un coffre remplie de bouteilles vides... Et donc cette riche idée du départ se transforme en véritable cauchemar... Bien dommage !!!

Recyclons-0022     

Translate 4505 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *